lundi 5 août 2013

Ime Corniche Fleurie a Nice : notre premier contact positif avec le monde éducatif

voilà a peu prés l'état ou nous étions lorsque l'enseignant a sollicité notre présence lors d'un entretien avec l'équipe éducative de notre enfant lors de sa dernière période en ecole publique

Dave Mottram

nous hésiterions entre double et peut être même triple Expresso !

Nous vous passons les détails de la réunion, en synthèse il s'agissait une fois de plus pour l'équipe de se plaindre de notre enfant, qui avait du mal a suivre, devait etre canalisé et reclamait beaucoup (sans doute trop ?) d'attention. Sans fioritures il nous a été instamment demandé de "trouver une solution" pour soulager l'équipe..un renvoi n'étant evidemment pas envisageable nous sommes restés campés sur notre position de l'école pour tous.

Heureusement l'enseignant référent en intervenant avec tact a proposé une solution de secours, la réunion étant en train de tourner court. Les attitudes, les mots que nous avons entendu ce jour là restent marqués au fer rouge, ce sentiment d' être jugé, le sentiment d'exclusion pour notre enfant sont encore vivaces aujourd'hui. Parents aujourd'hui dans notre situation de l'époque ne vous laissez pas abattre : résistez contacter votre enseignant référent, il pourra sans doute vous aider.

bref, l'institut médico éducatif la Corniche Fleurie a été évoqué...nous avions un fort a priori sur ce que nous considérions jusqu'alors comme une sorte d'asile mais là encore l'enseignant référent (ainsi que les réactions de l’équipe éducative, tellement décevantes) nous ont incités a rencontrer l’équipe de l'IME.

Le site nous a rassuré, l'entretien avec le chef d'exploitation Mr Borel s'est excellemment bien passé et nous avons eu la chance de pouvoir bénéficier d'une place assez rapidement (vraie chance car les places sont rares et les délais d'attentes habituellement bien longs).

ci dessous quelques photos de l'IME




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sélectionnez dans le menu défilant votre profil ou anonyme puis c'est à vous